top of page

Station de traitement d'eau du lac d'Ipsach Bienne - Mise en service en eau de la ligne 1

Dans la station de traitement d'eau du lac d'Ipsach à Bienne, nous avons atteint la première étape de notre objectif de mise en service en eau, consistant à assurer l'exploitation continue de la première ligne de traitement.

À l’avant, à gauche, se trouve l'usine existante, tandis qu'à droite, à l'arrière, se trouve le nouveau bâtiment équipé de 2 lignes de traitement.


Le site d'approvisionnement en eau du lac à Ipsach est la principale source d'eau pour la ville de Bienne et la commune de Nidau. Il a été mis en service en 1974 et produit environ 5 millions de mètres cubes par an.


Après plus de 50 ans d'exploitation, l'installation existante avait atteint sa durée de vie. L'exploitant, Energie Service Biel (ESB), a donc décidé de remplacer et d'agrandir l'installation en construisant une extension à côté de l'installation existante.


En raison de l'importance de l'installation pour l'approvisionnement de la région, il est nécessaire de maintenir l'installation existante en service pendant les travaux de construction.


La nouvelle station d'eau du lac traite l'eau brute du lac de Bienne à travers une chaîne multi-barrières qui élimine notamment les micropolluants, garantissant ainsi une qualité d'eau potable irréprochable.


Caractéristiques

  • Remplacement de l'installation de traitement existante avec maintien de la production pendant les travaux de construction.

  • Matrice multi-barrières comprenant 4 lignes de traitement indépendantes.

  • Traitement partiel par osmose inverse pour éliminer les micropolluants.

  • Traitement des eaux de lavage sur place.

  • Système de nettoyage automatique pour lutter contre la moule quagga.


Environ 3 ans après la signature du contrat, HFS Aqua AG a pu commencer à tester l'exploitation continue de la première ligne.


Images de la mise en service

Photo 1 : Installation des membranes d'ultrafiltration immergées de la ligne 1.

Photo 2 : Captage de l'eau brute pour la ligne 1.

Photo 3 : Membranes d'osmose inverse de la ligne 1.

Photo 4 : Travaux de mise en service de l'installation VPSA (adsorption à pression alternée sous vide) / ozone.

Photo 5 : Travaux sur le système de contrôle des processus


L'objectif est de finaliser la mise en service de la première étape des deux lignes d'ici l'été 2024.


Après une phase de test, de plus en plus d'eau potable sera progressivement injectée dans le réseau d'eau potable par le nouveau système de traitement, réduisant ainsi la contribution de l'installation existante. Vers la fin de 2024, la nouvelle usine devrait assurer l'approvisionnement complet en eau.


Ensuite, l'étape 2 débutera avec le démantèlement et la construction de la deuxième étape comprenant deux lignes de traitement supplémentaires.


Nous tenons à remercier notre client, Energie Service Biel, ainsi que nos partenaires Membratec, Reatech et Chestonag pour leur excellente collaboration pendant la phase de mise en service.



留言


bottom of page